L'alcool et la conduite n'ont jamais fait bon ménage, seulement, les autorités pratiquent une forme de tolérance, le taux d'alcoolémie légal maximum autorisé de 0.8g d'alcool par litre de sang. A ce stade, les capacités cognitives et sensorielles du conducteur sont déjà gravement affectées, et le risque d'accident mutlplié par 25 (ce qui ne signifie pas qu'à 0,4 ces risque soient multipliés par 1,2 seulement)

L'état, complice par sa bienveillance à l'égard d'une verre ou deux, de nombre d'accidents parfois mortels?

Sans commentaire...

Drink driving


La différence entre des conducteurs responsables et les autres? Les premiers ont une chance de rentrer chez eux...

Les conséquences, tout le monde vit avec, à commencer par les victimes... (âmes sensibles s'abstenir)

Une fin de soirée contre un début de journée...

Une clé de contact avec un verre, c'est un revolver avec un chargeur...

Au Québec, on est tous responsables de notre conduite

L'autre vérité de l'alcool, c'est survivre