15 octobre 2011

Interfile - L'idée fait son chemin

Lu sur MotoMag, un article qui réagit aux propos de Claude Guéant, le M Sécurité Routière du gouvernement.

« La circulation interfiles mérite d’être regardée avec intérêt. En Belgique, cette pratique n’a pas généré d’accidents supplémentaires. Nous avons une relation apaisée avec le monde de la moto, nous pouvons aller dans ce sens. »

"Regardée avec intérêt"... Certes, cette formulation est un peu floue, et n'engage pas le ministre à avancer dans le sens réclamé par de nombreux représentants du monde motard, mais au moins, ces propos ouvrent la porte au dialogue avec les motards.

L'interfile, ce sujet a été maintes fois débattu, et ses avantages et risques présentés et rabachés à loisir par les médias, les officiels, les associations de défense des usagers ou autres représentants des victimes de la route. Il n'en reste pas moins que cette pratique est utilisée dans de nombreuses agglomérations, qu'elle rentre petit à petit dans les moeurs entre deux opérations de verbalisations à la volée...

Le code de la route reste vague à ce sujet. Et de nombreux PVs sont établis chaque année, certains se voyant par la suite annulés.

La position du ministre a au moins l'avantage d'avancer vers une légifération sur le sujet. Que ce soit pour interdire ou officialiser la pratique, au moins la situation sera plus claire. Mais avant de crier "au loup", pourquoi ne pas demander au ministre justement d'organiser une table ronde où tout le monde soit représenté? Aussi bien les motards que les autres usagers? Et pourquoi ne pas observer ce qui se fait dans d'autres pays, où la pratique a effectivement fait l'objet d'une législation, qu'elle ait pour résultat d'autoriser la pratique comme en Belgique, ou de l'interdire comme dans de nombreux états américains?

Pour ma part, ma position est claire: j'attends de lire les propositions avant de me prononcer, de lire des propos réellement étayés par des faits et non pas des cris d'orfraie au nom de principes... Comme de nombreux motards, je pense que la circulation interfile, à condition qu'elle soit pratiquée avec bon sens et non pas n'importe comment (en frôlant les voitures à tombeau ouvert comme on le voit parfois, heureusement rarement), est une pratique utile. Mais elle exige justement d'être objectivée, et de faire l'objet d'un enseignement auprès de tous les usagers de la route afin qu'elle soit socialement acceptée.

La porte est ouverte à la discussion. La balle est au milieu du terrain, il reste à voir qui sera le premier à s'en saisir, puis ce qu'il en fera. En cette période de coupe du monde de rugby, j'espère juste que l'essai sera marqué puis transformé et que l'on saura enfin à quoi s'en tenir.

Posté par SylvainT à 12:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Interfile - L'idée fait son chemin

    Hummm, sujet chaud s'il en est. Je roule tous les jours et par tous les temps. De la voie rapide, du cycle urbain et les péripheriques ...

    Certes l'interfile, j'en fait ! de temps en temps, le moins souvent possible en fait et uniquement quand les voitures sont completement à l'arrêt.

    Cependant, je dois avouer que je suis contre ! cela peut sembler étrange de la part d'un motard, mais quand j'observe la vitesse à laquelle deboulent la très très grande majorité des deux roues, je me dit que le moindre mégot jeté, un bras sortit d'une vitre ou un telephone qui sonne et c'est immediatement la sanction.

    le "jeu" n'en vaut pas la chandelle.

    Je ne suis pas un peureux ou un type qui respecte systematiquement les consignes.

    J'ai eu plusieurs accidents, j'ai connu le transport par ambulance des pompiers ....

    Le gain de temps ne vaut pas la peine, la douleur et l'inquietude de sa famille face à l'accident.

    Posté par Lézard-Vert, 17 novembre 2011 à 19:27 | | Répondre
  • Le dernier rapport rendu par le préfet Regis Guyot va dans ce sens et les limitations de vitesse annoncées, 30-40km/h en remontée de file lorsque les voitures sont à l’arrêt et limiter le différentiel de vitesse entre 2 roues et 4 roues à 20km/h sont une prise en compte claire de la sécurité.
    @Lézard-Vert, Venez rouler sur le périphérique parisien, un des avantages de la moto est justement de pouvoir remontée les files dans la circulation. Et avec la pollution, vous ne resterez pas longtemps derrière les automobilistes.
    Après il est clair que tous motards doit adapter sa vitesse à la circulation et je me range régulièrement pour laisser passer des motards plus rapide.

    Posté par Bertrand, 18 février 2013 à 12:02 | | Répondre
Nouveau commentaire